• Études
  • Poudlard : une école (...)

Poudlard : une école contre la mort ?

samedi 18 avril 2015, par Eric Auriacombe

Version imprimable fontsizeup fontsizedown
Télécharger cet article au format PDF (271.1 ko)

La parution des romans de Joanne Katlheen Rowling, Harry Potter, constitue le phénomène éditorial le plus étonnant de ce début de siècle. De très nombreux enfants et adolescents du monde entier ont attendu avec passion les différents volumes de la série, qui se sont échelonnés de 1997 à 2007. À présent, le corpus est complet et il devient possible d’étudier l’évolution du héros tout au long de son enfance et de son adolescence jusqu’à l’âge adulte.

Nous proposons dans cette étude d’envisager plusieurs séries de questions :

Tout d’abord, qui est Harry Potter ? Dès le premier chapitre, Harry Potter est désigné comme étant un « survivant » et la problématique de la mort apparaît comme la thématique centrale de la série.

Ensuite, comment le héros traverse-t-il les épreuves auxquelles il est confronté ? Quelle aide reçoit-il ? On se demandera alors dans quelle mesure Poudlard, l’école de sorcellerie qui l’accueille, constitue une « école de vie » au sens propre : un lieu pour lutter contre la mort. Enfin, un dernier questionnement concerne non plus le récit et ses personnages, mais son destinateur, l’auteur, et son destinataire, le lecteur : d’une part, quelles solutions propose J.K. Rowling aux conflits psychiques qui animent Harry Potter ? Qu’est ce qui détermine pour elle l’évolution de son héros ? À quelle exigence d’écriture obéit-elle quand elle invente ce personnage et son univers magique ? D’autre part, quelle influence peut avoir la lecture de ces romans sur les lecteurs ? Quel effet sociétal peut-on finalement repérer à partir de la diffusion mondiale de cette oeuvre ? C’est alors la série elle-même qui peut prétendre au statut d’« école de vie ».

Lire la suite de cet article : version téléchargeable.

par Eric Auriacombe

Version imprimable fontsizeup fontsizedown
Pour citer cet article :
Télécharger cet article au format PDF (271.1 ko)

© Raison-Publique.fr 2009 | Toute reproduction des articles est interdite sans autorisation explicite de la rédaction.

Motorisé par SPIP | Webdesign : Abel Poucet | Crédits