Le Clonage n’est pas un problème moral

mercredi 25 mars 2009, par Ruwen Ogien

Thèmes : Bioéthique

Version imprimable fontsizeup fontsizedown

Si nous n’avons pas de bonnes raisons de manifester sur la voie publique pour promouvoir le droit de se cloner, nous n’en avons pas non plus d’interdire le clonage reproductif humain. Une analyse de Ruwen Ogien (CNRS, CERSES).

Références

Atlan, Henri et al. (1999), Le clonage humain, Paris : Seuil. Edwards, Robert G. et Helen K. Beard (1999), « Les Clones, des copies parfaites », La Revue de la CFDT, 26-31.
Eidbert, Mark D. (1999), « Freedom to Reproduce is a Right », dans M.L. Rantala et Arthur Milgram (1999), 170-177
Harris, John (1997), « Is Cloning an Attack on Human Dignity ? », Nature, 387, 19, juin, p. 754.
Khan, Axel (1999), « Un clone, un enfant comme les autres ?”, La Revue de la CFDT, 19-25.
Kiernan, Vincent (1999), « The Senate Rejects a Bill to Ban Human Cloning » dans M.L. Rantala et Athur Milgram (1999), 241-245.
Lewontin, Richard (1997), « The Confusion over Cloning », The New Review of Books, 23 octobre, 20.
Rantala, M.L. et Arthur Milgram (1999), Cloning. For and Against, Chicago : Open Court.
Nussbaum, Martha C., et Cass R. Sunstein (1998), Clones and clones. Facts and Fantaisies about Human Cloning, New York : W.W. Norton & Company.
Sunstein, Cass R. (1998), « The Constitution and the Clone », dans Martha C. Nussbaum et Cass R. Sunstein (1998), 207-220.
Wicker, Randolfe (1997), président du « Cloning Rights United Front of New York », New York Times Magazine, 25 mai 1997.

par Ruwen Ogien

Version imprimable fontsizeup fontsizedown
Pour citer cet article :

© Raison-Publique.fr 2009 | Toute reproduction des articles est interdite sans autorisation explicite de la rédaction.

Motorisé par SPIP | Webdesign : Abel Poucet | Crédits