Le multiculturalisme a-t-il un avenir ? (Colloque, fev. 2010, Université Paris I Panthéon-Sorbonne)

Le multiculturalisme : un concept à reconstruire

vendredi 19 février 2010, par Michel Wieviorka

Thèmes : multiculturalisme

Version imprimable fontsizeup fontsizedown
Télécharger cet article au format PDF (776.7 ko)

Le multiculturalisme a maintenant une histoire d’environ un demi-siècle. Cette histoire est philosophique et politique, juridique, institutionnelle. Elle est par contre beaucoup moins nettement ancrée dans le travail des sciences sociales, et en tous cas de ma discipline, la sociologie. Des sociologues ont participé aux débats suscités par cette catégories, ou, plus largement, par les problèmes qu’elle vient traiter. Mais ils ont été moins centraux, moins déterminants que d’autres intellectuels, ils ont été plutôt à la traîne. Le moment me semble venu, pourtant, d’accorder une plus grande importance à la sociologie, ou aux sciences sociales, je le dis non par corporatisme, mais pour une raison fondamentale, déjà soulignée par Will Kymlicka (La citoyenneté multiculturelle, Paris, La Découverte, 2001) : il est temps de nourrir le débat d’analyses concrètes, et pas seulement de réflexions théoriques que viennent simplement de temps en temps illustrer un exemple ou un évènement, puisé dans l’actualité, et relaté dans des médias que par ailleurs on critique allègrement.

Car le débat est trop souvent structuré par des antagonismes abstraits, par le choc, brutal ou feutré, entre des positions, des valeurs, des principes qui sont confrontés, argumentation à l’appui, sans être véritablement éclairés par un savoir rigoureux sur ce qui se joue dans la pratique sociale. J’ajouterai ici, par précaution, que le multiculturalisme et le débat qu’il suscite ne sont pas les mêmes d’une société à une autre, que d’importantes différences, en particulier, distinguent les pays européens de l’lnde mais aussi d’un ensemble de pays qui se sont construits par l’émigration récente, en Amérique du Nord ou en Australie et Nouvelle Zélande - j’ai bien conscience du risque d’ethnocentrisme qui guette ici mon propos. Au départ, le multiculturalisme se présente comme une formule, ou un ensemble de formules possibles supposés permettre de répondre à la question "Pourrons-nous vivre ensemble. Égaux et différents ? " - je reprends ici le titre d’un ouvrage du sociologue Alain Touraine (Paris, Fayard, 1997).

Télécharger l’article complet/Download the paper : ici/here

par Michel Wieviorka

Version imprimable fontsizeup fontsizedown
Pour citer cet article :
Télécharger cet article au format PDF (776.7 ko)

© Raison-Publique.fr 2009 | Toute reproduction des articles est interdite sans autorisation explicite de la rédaction.

Motorisé par SPIP | Webdesign : Abel Poucet | Crédits