Les Métamorphoses de la souveraineté

vendredi 23 octobre 2009

Thèmes : démocratie | Union européenne

Version imprimable fontsizeup fontsizedown
Référence : Dossier publié dans Raison publique, n°5, octobre 2006, pp. 5-53.

Est-ce prendre un risque exagéré de dire, aujourd’hui, que la souveraineté n’est plus ce qu’elle était ? Nous ne le pensons pas. Le caractère supranational des risques et des problèmes auxquels s’affrontent les populations du monde ne fait plus guère de doute. L’économie, la communication, les catastrophes environnementales et humanitaires, certaines formes de violence et de criminalité organisée s’affranchissent toutes des frontières nationales. Il arrive même que la prise de décision politique, le droit ou l’« opinion publique » se fassent supranationaux. Et pourtant, le discours de la souveraineté reste omniprésent qu’il s’agisse de décrire la souveraineté d’un État ou celle d’un peuple. Quelle est cependant cette souveraineté ? À quelles métamorphoses est-elle en proie ? Ce discours de la souveraineté a-t-il encore un sens dans le contexte de la mondialisation et de sociétés toujours plus complexes ? Sommes-nous sur le point de voir s’achever l’âge des États-nations qu’avait fait naître la Révolution française ? Ou bien est-ce la souveraineté qui est en passe de se réinventer sous nos yeux ?

- Ulrich Beck & Anthony Giddens : "L’Europe telle qu’elle est : un point de vue cosmopolitique"
- Daniel Innerarity : "Gouverner une société complexe"
- Jean-Louise Cohen : "Transformations contemporaines de la souveraineté"

Version imprimable fontsizeup fontsizedown
Pour citer cet article :
 

© Raison-Publique.fr 2009 | Toute reproduction des articles est interdite sans autorisation explicite de la rédaction.

Motorisé par SPIP | Webdesign : Abel Poucet | Crédits